Cet endroit est un refuge pour âmes et corps perdus. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alaya Spanderam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaya Spanderam


avatar
Messages : 15

Feuille de personnage
Relations:
MessageSujet: Alaya Spanderam   Mar 1 Sep - 0:43


Alaya Spanderam



Identité
∞ Personnage-
  NOM: Spanderam
PRENOM: Alaya
ÂGE: 16 ans
RACE: Sorcière
GROUPE: créatures obscures
RANG: 
NATIONALITE: Française
PERSONNAGE SUR L'AVATAR: ici
POUVOIRS: Faire voler les objets et (lorsqu'elle maîtrisera entièrement son don)en contrôler la matière faire, apparaître, modifier et disparaître les objets. Guérison de ses propres blessures (plus lent pour les graves et impossibles pour les blessures mortelles).

∞ Derrière l'écran-
  PSEUDO: Alaya
TAILLE DE TA MAIN (blague): sais pas
ÂGE: 23
COMMENT TU AS DECOUVERT LE FOW: un autre forum
CE QUE TU EN PENSES: plutot simpa
CODE DU REGLEMENT: 
MOT DE LA FIN: ici










Once upon a time

∞ Physique-  
                Alaya a des cheveux bruns raides, qui lui arrivent en dessous des épaules . Elle a des yeux verts, un petit nez et une petite bouche aux lèvres fines. De taille moyenne par rapport aux humaines de son âge. Aurélia a une silhouette fine. Presque invisibles de fines et profondes lignes parcourent son dos.  Traces caractéristiques laissées par les coups de fouet donnés par ses parents adoptifs. Elle aime porter des couleurs turquoises ou bleues et préfère les pantalons aux robes et jupes. Ses yeux sont toujours tristes malgré qu'elle tente d'afficher un visage souriant pour le cacher. Si elle se maquillait, elle utiliserait des teintes discrètes. Elle ne porte pas de bijoux. Si elle en portait, ils seraient discrets et dans ses teintes préférées c'est à dire turquoise ou bleu. Lorsqu'elle arrive au lycée ses vêtements sont déchirés. 

∞ Caractère-  
                Alaya est une jeune fille calme et douce. Elle arbore toujours un air triste du à son passé. Elle cache sa tristesse derrière des sourires plus ou moins réussis mais ses yeux reste tristes. Les vrais sourires sont de courte durée. Elle a du mal à aller vers les gens mais s'attache assez vite. Elle n'aime pas qu'on s'en prenne à ceux qu'elle aime et pourra faire tout ce qui est en son pouvoir pour les protéger, lorsqu'elle aura accepté assez son don. Elle est en général attentive. Maltraitée vers ses 8 ans elle a développé un personnalité craintive. Elle a une bonne mémoire des bonnes choses comme des mauvaises. Son âge mental peut parfois paraître plus jeune à cause de son besoin d'affection et de ses craintes.  Elle aura toujours peur d'être frappé. Elle aime la nature,  dessiner. Elle ne le sait pas encore mais elle a une attirance pour les vampires et ira plus facilement vers eux que vers les autres. 
/size]

∞ Histoire-  
                C'est à Parfondeval, dans un petit village de Normandie, qu'Alaya a vu le jour. Un moment inoubliable et une grande joie pour ses parents. Elle grandit découvrant le monde et se montrant très obéissant. À la crèche comme a l'école maternelle, elle se faisait remarquer par son envie d'apprendre. Bonne imitatrice, elle apprit rapidement a marcher puis a parler. Ainsi que tous les gestes utiles dans sa vie d'enfants. Une vie calme et sans histoire. Cependant, cette vie ne devait pas durer.

Quatre ans venaient de s'écouler au rythme des jeux et des apprentissages. Des journées d'école longues mais intéressantes. La fillette aimait l'école autant que la maison. La journée débuta comme les précédente. L'école avait recommencé depuis une semaine. Alaya attendait ce jour avec impatience. C'était le jour de son anniversaire. La journée semblait passer si lentement. La fillette savait que le soir même elle aurait des cadeaux. Elle ne pensait qu'à ça et était pressée de finir l'école. Lorsque ses parents virent la chercher âpre le goûter elle leur sauta dessus oubliant de dire au revoir. Ses parents le lui rappelèrent, Alaya le dit rapidement avant de presser ses parents. Tous les trois sortirent de l'école. Alaya courait, attendant ses parents avec impatience lorsqu'elle s'en éloignait un peu trop. Ils finirent par arriver, enfin. Les parents organisèrent la fête le soir même, une autre était prévu avec quelques amis de l'enfant à la fin de la semaine. Alaya ressue une partie de ses cadeaux et monta dans sa chambre pour les essayer.

Alors qu'elle jouait tranquillement à la poupée, déguisée en docteur, la sonnerie retentit à la porte d'entrée. Rien d'alarmant pour la fille qui continuait a jouer. Une discussion suivit calme d'abord puis de plus en plus tendue. Occuper a jouer Alaya ne remarqua pas la tension. Soudain, un cri.

- Alaya

L'enfant descendit, une erreur. Elle vit son père au sol et sa mère se faire transpercer par une balle. Figée, Alaya observait les corps sans comprendre. Puis elle se précipita vers eux tentant de les "réveiller" alors que les assassins discutaient de son sort lui donnant des frissons et la figeant de nouveaux.

- Tuons là
- Ce n'est qu'une enfant
- Elle nous a vus
- Je suis sure qu'elle ne parlera pas

L'un des deux hommes, celui qui avait parlé en dernier s'approchait d'elle, l'arme en main. Alaya tenta de reculer et tomba en arrière. L'homme lui posa le pistolet sur la tempe en reprenant la parole.

- pas vrai petite ?

Alaya ne prononça pas un mot choqué. Puis une sonnerie, la police arrivait, avertie par un voisin de la famille. Les assassins s'enfuirent par-derrière avec un dernier message pour l'enfant.

- Si tu parles, on te tue.

Les policiers ne retrouvèrent que la fillette en pleurs et les corps de ses parents. Malgré les questions posées avec le plus de tact possible, l'enfant resta muette, choqué le par ce qu'elle venait de voir et qu'elle voyait encore. Ce rouge partout, sur ses parents, sur le sol, sur ses pieds, ses mains et ses vêtements. Même plusieurs jours après et les bains l'image du sang sur son corps ne disparaissait pas. L'enfant fut envoyé en orphelinat le temps de trouver une nouvelle famille. Ce jour-là, Alaya perdit son beau sourire.

Cela faisait un an qu'Alaya vivait à l'orphelinat. Les nuit agitées, toujours le même rêve, la mort de ses parents. La fillette se réveillait en pleurs. Triste et renfermée, la fillette allait très peu vers les autres. C'est cette tristesse qui toucha une famille venue adopté. Après signature des papiers administratifs, Alaya fut adoptée. Ses parents mirent ensuite tout en œuvre pour tenter de lui redonner son sourire. Très lentement l'enfant se remit à aller vers ses camarades. La fillette continuait à se démarquer pat ses bonnes notes. Elle reprenait goût aux choses et commençait presque a accepter la mort de ses parents. Une façade, elle avait seulement enfoui sa douleur au fond de son cœur. Deux ans plus tard, elle avait commencé à se faire des amis. Une seule arrivait cependant à la faire sourire, Julia sa meilleure amie. Une nouvelle vie qui semblait être sous le signe de la joie, plus pour longtemps.

Un enfant devait tout faire changer. Un nouveau qu'elle rencontra dans un parc de jeux. Un garçon de son âge qui semblait mystérieux. C'était peu être ce qui avait attiré Aurélia. Emilien cachait un secret, des pouvoirs. À son contact, l'ADN d'Aurélia se modifia. Involontairement, Emilien venait de faire changer la vie de la fillette. Le soir même elle fit usage de son nouveau don. Ses parents la retrouvèrent effrayée au milieu des objets qui volaient. Ils comprirent rapidement qu'Aurélia possédait des pouvoirs. Prenant peur, ils l'assommèrent, stoppant ainsi son don. Lorsqu'elle se réveilla le regard de ses parents avait changé. Elle était devenue un monstre. Elle devint alors pareille à une esclave, faisant toutes les tâche ingrate de la maison. Recevant des coups si elle n'allait pas assez vite. A force, elle finissait par aller trop vite et les coups continuaient à pleuvoir sur son corps. La nouvelle raison ? Travail négligé. A présent soit c'était trop lent soit c'était négligé. Au début, les coups étaient discrets, ils devinrent de plus en plus visibles. Alaya avait huit ans et sa vie venait à nouveau de basculer. À l'école, la fillette finie par utiliser aussi son don. Comme chez elle, le comportement de ses camarades changea. À leurs yeux aussi Alaya était devenue un monstre. Chaque cours, chaque récréation devint un enfer. Devenu souffre-douleur, elle était accusée à chaque bêtise commise par ses camarades, même s'il était évident qu'elle n'était pas en cause. Ses anciens amis n'étaient pas en reste même Julia. Tous se défoulaient sur elle, que ce soit les élèves comme les professeurs. Alaya tentait toujours d'apporter de bonnes notes, si elle ne le faisait pas, c'était les coups.

- Parlons des effets de l'électricité sur l'eau
- Dites m'sieur, vous n'auriez pas un exemple ?
- Si bien sûr, prenons Alaya. Aller approche met ta main dans l'eau. Et prenons ce fils électrique. Si on le plonge dans l'eau, son corps va réagir, car l'eau conduit l'électricité.

Sur ses mots, le professeur avait plongé le câble dans l'eau. Alaya avait gémi sous la décharge faisant rire ses camarades. Elle avait du ensuite suivre les cours comme si de rien était. Puis faire le ménage, mette le couvert chez elle, sans oublier les courses du moi qu'elle devait bien sur porter seule. Les traces des coups étaient plus visibles à présent, malgré le fait que son corps guérisse plus rapidement que celui d'un humain.


À quatorze ans, ses camarades trouvèrent un moyen de la faire exclure, une bagarre entre deux camarades. L'un d'eux dut envoyer à l'hôpital pour une histoire de casque abîmé. Alaya fut accusé d'avoir frappé presque à mort son camarade. Convocation chez le directeur puis expulsion. Les coups plurent de plus belle, a présent tout y passait les mains comme les objets. Son esprit se mit a vivre complètement dans la peur. Mais après tout, elle le méritait non ? Elle était un monstre. Deux ans, plus tard, en rentrant des courses, Alaya s'apprêtait à monter dans le cagibi qui lui servait de chambre lorsqu'elle entendît son nom. Elle n'était pas appelée, mais elle ne put s'empêcher d'écouter.

- Vous en faites quoi de votre chose ?
- Alaya? Demain, on en fini avec elle
- Vous faites bien, elle risquerait de vous contaminer.

Ses parents et leurs amis s'étaient mis à rire. Puis ils parlèrent des méthodes. Toutes plus douloureuses, les unes que les autres. Alaya commença à monter discrètement dans sa chambre en tremblant. Après un moment d'hésitation, elle prit sa décision. Elle devait fuir, fuir pour vivre. Elle sortit de chez elle et courut un bon moment. Elle pénétra dans une maison pour se cacher. La maison semblait vide Alaya se sentit heureuse d'être enfin tranquille. Cependant quelques minutes plus tard la porte d'entre s'ouvrit. La jeune fille courut se cacher dans la seule pièce qu'elle trouva d'ouverte. Dans cette pièce, une armoire. Les bruits de pas approchaient. Ne trouvant pas d'autres solutions Alaya se cacha dans l'armoire. Le chemin commençait à se faire long et toujours pas le fond de l'armoire. En reculant ainsi elle finit par trouver le fond. Pas celui qu'elle attendait cependant. C'était plutôt une porte. En s'appuyant dessus la porte s'ouvrit et Alaya tomba en arrière. Sous ses fesses du parquet. La jeune fille songea à retourner dans l'armoire, mais la porte se ferma sous ses yeux. Impossible de l'ouvrir, sans attendre plus longtemps, Alaya se cacha dans un coin de la pièce. Les rayons de la lune passaient a travers la fenêtre. Combien de temps avait-elle passé dans cette armoire ? Elle l'ignorait. Elle posa son regard autour d'elle. Des lits, des bureaux, la salle n'allait pas rester vide longtemps. Effrayée, la jeune fille ne parvenait pas à bouger.    


The End
CITATION  


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.


Dernière édition par Alaya Spanderam le Mar 1 Sep - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsuko Reii
.
.

avatar
Messages : 47
Âge du personnage : 22 ans
Groupe du personnage : Enfants de la Lune
Race du personnage : Esprit
Nationalité du Personnage : Japonaise
Orientation Sexuelle : Bisexuelle

Feuille de personnage
Relations:
MessageSujet: Re: Alaya Spanderam   Mar 1 Sep - 10:02

Alors tout est OK sauf le groupe qui est en fonction de ta race (créatures obscures pour toi)

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinan-shigiku-v2.forumactif.org
Alaya Spanderam


avatar
Messages : 15

Feuille de personnage
Relations:
MessageSujet: Re: Alaya Spanderam   Mar 1 Sep - 11:47

je l'avais mit avant de mettre sa race ^^ par contre le rang j'ai pas d'idée qui aille avec ma perso ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Setsuko Reii
.
.

avatar
Messages : 47
Âge du personnage : 22 ans
Groupe du personnage : Enfants de la Lune
Race du personnage : Esprit
Nationalité du Personnage : Japonaise
Orientation Sexuelle : Bisexuelle

Feuille de personnage
Relations:
MessageSujet: Re: Alaya Spanderam   Mar 1 Sep - 11:58

Bwof mets pas de rang au pire ^^ je te validd

____________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinan-shigiku-v2.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alaya Spanderam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alaya Spanderam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hinan Shigiku V2 :: Personnages :: >>Présentations :: >>Présentations validées-
Partenaires
logo