Cet endroit est un refuge pour âmes et corps perdus. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Contexte >> le commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Setsuko Reii
.
.

avatar
Messages : 47
Âge du personnage : 22 ans
Groupe du personnage : Enfants de la Lune
Race du personnage : Esprit
Nationalité du Personnage : Japonaise
Orientation Sexuelle : Bisexuelle

Feuille de personnage
Relations:
MessageSujet: Contexte >> le commencement   Lun 31 Aoû - 11:12



« Contexte  »




Nous sommes en 2010. Et rien n’a changé. Ou du moins, les hommes comme les créatures semblaient ne pas se rendre compte tu changement. En vérité, le monde n’est plus ce qu’il était avant. La science et la technologie sont devenues 2 armes meurtrières et pourtant personne ne l’a remarqué.
Sauf là-bas, dans un coin reculé de la terre, dans cette petite ville sans nom où rien n’échappe aux êtres vivants. Tous les secrets de l’histoire sont là. Néanmoins, ils ne s’attendaient en aucun cas à la présence de nouveaux univers parallèles encore inachevés.

Cet Univers parallèle, une jeune fille finit par le trouver. En ouvrant une armoire elle y entra, arpès s’être rendue compte que c’était le point d’intersection entre ces deux mondes. Elle nomma cet univers Shigiku sans vraiment savoir d’où venait ce nom. Elle l’avait cherché sans relâche et une nuit sans lune, alors qu’elle s’était perdue et cachée dans cette armoire, elle avait enfin trouvé ce qu’elle cherchait. 
Et elle comprit que son rêve allait devenir réalité. Ce rêve de sauver le monde actuel contre la famine, la maladie et surtout la mort. D’aider cet univers qui était le sien.

Alors elle le créa. Ce petit refuge de rien du tout, dans cet univers parallèle au notre. Ce bâtiment qui allait devenir le lieu où tous les destins perdus finissent par arriver. Au fur et à mesure des années, elle l’agrandit, avec le peu d’argent qu’elle gagnait dans la vie quotidienne. 
Ce petit refuge était devenu grand et elle finit par le mettre à l’œuvre. Elle le baptisa Hinan Shigiku. Et enfin, elle ouvrit les portes.
A jamais.

C’est en ce printemps 2013 que le refuge commença à prendre de l’importance. Des personnes avaient sans doute compris que leur chemin n’était autre que celui-ci et ils avaient finis par accepter ce nouveau monde.

Aujourd’hui, nous sommes en 2015. L’hiver est froid et le vent souffle fort. Pourtant, quelqu’un se trouve dehors. Plus précisément une petite fille. Haute comme trois pommes, elle ne sait pas encore que son destin dans quelques heures va complètement être bouleversé.
Elle se nomme Hasha et elle ne sait pas où elle est ni comment elle est arrivée dans cette étrange ville où l’hiver semble être sans fin. Elle est blottit contre son chaton qui miaule d’une petite voix enrouée et triste. Hasha, elle, ne dit rien. Quoiqu’onques aurait été là ne verrait pas que les larmes coulent lentement sur sa joue. Elle a peur mais elle ne le montre pas. Ses parents sont morts, sa sœur et son frère aussi. Il ne reste que son chat et elle. 
Et enfin, elle se releva. Hasha comprit que si elle restait ici, elle risquait de mourir. Elle frappa à plusieurs portes mais personne ne répondit probablement parce qu’il était très tard. Alors, elle s’agenouilla une nouvelle fois et enfin, elle lâcha de gros sanglots qu’elle voulait cacher même si personne n’était dans la rue à cette heure-ci.
Un bruit de train lointain se fit entendre. Elle se leva et courut vers le bruit mais ne trouvant rien d’autre qu’une multitude de maisons noires, elle se rassit dans la neige et serra son chaton.

Après une heure environ dans le vent glacial, elle se rendit compte que la matière derrière elle n’était pas de la pierre mais du bois. Elle se dit un instant que se devait être une maison en bois mais lorsqu’elle se retourna, elle se rendit compte qu’elle était assise contre une vieille armoire. Elle sourit, heureuse et ouvrit la porte pour s’y réfugier.

La chaleur était intense et miraculeusement présente. Le noir, lui, était complet. Elle chercha le fond de l’armoire mais ne le trouvant pas, tomba par terre et effleura le bouton qui allumait la lumière. Celle-ci apparut et Hasha faillit s’évanouir.
La pièce était vide. A sa gauche, un canapé et devant elle, un long escalier qui devait monter à l’étage. Elle se demanda un instant à quel genre d’étage cela pouvait il mener mais son regard s’attarda ensuite derrière l’escalier. La porte venait de s’ouvrir. C’était une femme, assez petite et probablement pas encore adulte. Elle avait des cheveux noirs et avait l’air d’être la fille la plus gentille au monde. Hasha se leva, avec confiance et serra son chaton contre elle. 

-Bienvenue, je me nomme Setsuko, suis moi, ton chemin est arrivé ici alors je peux te montrer.

Elle se dirigea vers l’escalier, prit la main d’Hasha et monta les marches. Elle alluma la lampe et elles se retrouvèrent dans une immense bibliothèque. Elles la traversèrent, ouvrirent la porte et pénétrèrent dans le couloir. Une cheminée éclairait l’endroit et la chaleur était aussi présente qu’en bas. 

-Moi, c’est Hasha, murmura la petite fille.

Setsuko sourit, marcha, passa devant un escalier et arriva devant une porte. La numéro 19. Elle frappa à la porte et un jeune garçon de 13 ans environ l’ouvrit, les yeux rougit par la fatigue. Il sourit en voyant Hasha, la laissa rentrer, caressa le chaton, dit bonne nuit à Setsuko et ferma la porte.

-Bienvenue à Hinan Shigiku, le refuge pour les âmes et corps perdus. Je me nomme Leïo. Et toi ?

-Hasha, répondit elle tout simplement, les yeux brillants d’émotion.

Il lui montra un lit et Hasha s’y installa pour ensuite s’endormir dans un profond sommeil, sans encore savoir ce qui l’attendait dans cet étrange endroit.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinan-shigiku-v2.forumactif.org
 
Contexte >> le commencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enseignements d'un contexte économique dégradé: le Chili
» A vos diagnostics!
» Loi du 20 juin 2008 sur les chiens dangereux
» L'évolution du marché des montres de poche
» Plantes fleuries et arbustes dans leur contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hinan Shigiku V2 :: Administration :: >>Charte & Co-
Partenaires
logo