Cet endroit est un refuge pour âmes et corps perdus. Le H/Y/Y est autorisé.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que feras-tu de moi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaya Spanderam


avatar
Messages : 15

Feuille de personnage
Relations:
MessageSujet: Que feras-tu de moi ?    Ven 13 Nov - 10:49

Le soleil se levait doucement. Dans son lit un jeune fille dort encore, le sommeil agité. Des coups,  encore des coups, toujours des coups. Le matin,  le midi, le soir. Des coups à n’en plus finir. Seul dans la chambre, elle s’agite peinant à ouvrir les yeux. Cette armoire, elle y était entrée non ? Ça fait sûrement partie du rêve. Oui, ça doit être ça. C’est impossible autrement. Dans quelques minutes elle va ouvrir les yeux dans sa chambre et continuer à subir les coups de ses parents adoptifs. Pourquoi ?  Parce qu’elle est un monstre. Elle peut faire voler les objets. Ce n’est pas normal. Elle ne devrait pas pouvoir le faire. Elle n’est pas normale. Elle mérite les coups. La jeune fille en a marre des coups. Il vont la tuer il paraît. Le rêve change. Elle voit quelque chose briller, du métal. Il s’approche d’elle. Un couteau,  elle en est persuadée. 

Alors que le couteau semblait prêt à s’enfoncer en elle, Alaya ouvrit les yeux. Elle ne reconnaissait plus les lieux. Elle se souvenait, l’armoire, ce n’était donc pas un rêve. Peut-être était-elle encore en train de rêver justement. Elle se leva et regarda au dehors. Le soleil avait fini par se lever. Il caressait de ses doux rayons matinaux le paysage. Un ciel parsemé de quelques nuages blanc. La jeune fille se décida à sortir de la chambre. Du moins jusqu’à ce qu’elle pose la main sur la poignée. Hésitation. Qu’y avait-il de l’autre côté ? Dans les couloirs qu’elle avait déjà parcouru une fois pour accéder à la chambre. Elle l’ouvrit finalement. Personne. Timidement et prudemment, elle mit un pas devant l’autre. Elle fini par parvenir au hall. Tant de monde.  Elle se figea et n’osa plus bouger. Comment le traverser ?  Il y avait trop de monde. Lentement, rasant les murs, elle pu enfin atteindre la sortie. Dehors, moins de monde.  L’air était frais. Ça faisait du bien. Alaya commença à marcher à travers le jardin. Les yeux fermés,  elle était attentive aux bruits que la nature lui envoyait. Des bruits de pas qui se rapproche. Elle s’immobilise, tremblante, elle n’ose plus ouvrir les yeux. Qui est ce ?  Que va-t-il se passer ? Des coups. Oui, c’est sûrement ça. La jeune fille se recroqueville. Se protégeant de cette probabilité qui lui semble être une certitude. Des coups, depuis dix ans elle n’a eut que ça. Des coups des ordres. Quel meilleur cobaye qu’un monstre ? Coups, torture. La fatigue, la mort.  Presque. Il la laisse reprendre un peu d’énergie avant de recommencer. Même la mort ne veut pas d’elle. Ou bien est-ce elle qui veut vivre. En silence, son cerveau tournant à plein régime, elle attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyana Ten


avatar
Messages : 8
Âge du personnage : Ici
Groupe du personnage : Ici
Race du personnage : Ici
Nationalité du Personnage : Ici
Orientation Sexuelle : Ici
MessageSujet: Re: Que feras-tu de moi ?    Sam 14 Nov - 13:59

▬ Que feras-tu de moi ?
Sourire collé sur les lèvres, Est-ce que ça va ?


    Une journée comme une autre. Un jour banal, long et ennuyeux. Comme toujours, je me réveille aux aurores. Me prépare plutôt rapidement, pour me promener dehors. Quand je sors de ma chambre, le soleil pointait à peine à l'horizon. Sans prendre le petit déjeuner, je sortais regarder la rosée du matin. C'est là, l'une des seules choses qui arrive à me mettre un minimum de bonne humeur.
    En franchissant la porte, mes narines frémissaient, mes yeux pétillaient et j'avais la chair de poules. Le froid du matin n'était pas agressant, non il était doux, et les plantes scintillaient. Elles scintillaient, grâce aux gouttelettes d'eaux déposaient sur leurs feuilles. J'inspirais profondément, me demandant qui allait-je rencontrer aujourd'hui. Avec qui j'allais me rapprocher.

    Prise dans mes pensées, le temps s'écoulait à une vitesse assez rapide. Le ciel n'était plus parsemé de différente couleurs, mais d'un simple ciel bleu clair. La rosée, elle disparaissait, tout comme mes pensées paisibles. La journée commençait, et avec elle, des idiots. Un besoin naturel se fit alors ressentir, je rentrais donc à nouveaux. Bien que je me sois déjà préparé, il me fallait être bien présentable. C'est pourquoi je partie dans les WC pour mieux me préparer. Je me recoiffais avec les doigts en arrangeant bien mes cheveux. J'appliquais du gloss sur mes lèvres. Puis enfin je m'efforça de sourire. Encore, et encore pour qu'il ait l'air le plus naturel. Comme d'habitude, il est parfait. Toujours. J'ajoutais deux gouttes d'eau dans mes yeux pour les rendre plus brillants.

    Après tout cela, je sortis des toilettes. Marchant à pas cadencer je ressortis, les yeux lever aux ciel, regardant des nuages blancs défiler. Ce que ce serais bien que ces nuages deviennent gris, et que de petites gouttes tombent du ciel. Je tournais au coin d'un bâtiment et en baissant la tête du ciel, je vis une fille recroquevillait. Je me rapprochais d'elle, le sourire collé sur les lèvres :

"Est-ce que ça va ?"lui demandais-je

Ces cheveux étaient bruns d'après ce que je pouvais voir. Et elle tremblais quelque peu. Une pensée m'effleura. Elle pourrais être un de mes pions. Oui, comment elle est à première vu, elle sera facile à manipuler. Le plus facile sera d'obtenir ça confiance. À moins qu'elle ne soit sélectif, ou alors qu'elle soit trop peureuse envers les gens.
   

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaya Spanderam


avatar
Messages : 15

Feuille de personnage
Relations:
MessageSujet: Re: Que feras-tu de moi ?    Mar 24 Nov - 16:17

Alaya attendait les coups. Seule reaction logique selon elle. La jeune fille en avait eut tant qu'elle ne parvenait plus à penser qu'il puisse en être autrement. Il s'approchait d'elle. Il, ça pouvait tout aussi bien être elle. Alaya ne connaissait pas encore le sexe de celui qu'elle pensait être son futur agresseur. Tous, il étaient tous des agresseurs. Ils allaient tous prendre un mlin plaisir à la faire souffrir. Elle était un monstre. Ce n'était pas fini. Ce ne serait jamais fini. Elle avait voulu fuir son malheur et allait le retrouver. Ça ne pouvait pas être autrement. Pourquoi aurait-elle droit au bonheur ? Elle était un monstre après tout. L'autres cette fois avait les cheveux bleus. Le bleu, un jolie couleur. L'autre posait sur elle des yeux verts et un sourire se dessinait sur son visage.

- c-ce ça va

Que répondre d'autre ? Que voulait l'autre comme réponse ? Qu'arriverait-il si elle répondait mal ? Des coups ? Instinctivement elle recula d'un pas. Elle regardait l'autre, attendant sa réaction. Des coup ? Oui sûrement. Comme à chaque fois qu'elle répondait mal. Ou simplement pour le plaisir de porter des coups. Le vent apportait toujours les odeurs de la nature. Elle les ignora ce concentrant sur son interlocuteur. Elle se souvint des phrases que s'échangeaient souvent deux personnes entre elles. Après un long moment de silence, elle se décida.

- E-et v-vous ?


Le vouvoiement était devenu naturel. Elle était un monstre. Elle était en dessous des autres. Elle n'aurait jamais dû voir le jour. Elle attendit en silence la réponse de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyana Ten


avatar
Messages : 8
Âge du personnage : Ici
Groupe du personnage : Ici
Race du personnage : Ici
Nationalité du Personnage : Ici
Orientation Sexuelle : Ici
MessageSujet: Re: Que feras-tu de moi ?    Mer 25 Nov - 15:59

▬ Que feras-tu de moi ?
dis moi, de quoi a-tu si peur ?


    Elle leva les yeux vers moi. De grands yeux verts où l'on pouvait déceler de la peur. Elle bégaya pour répondre deux mots que toutes personnes normales attendent. ET elle réussit à s'y tromper dedans. En mon intérieur, je me moquais d'elle. Elle est plutôt drôle. Elle recula alors de quelques pas, alors que le silence s'imposait petit-à-petit. Dans ces yeux, sur son visage, la position de son corps. Tout en elle respirait la peur. Je levais les yeux au ciel, regardant le ciel bleu. Trop bleu. Ce ne sera pas aujourd'hui qu'il va pleuvoir. Ma tête bascula en avant pour pouvoir la regarder de nouveau. Elle prit à nouveau la parole :
- E-et v-vous ? Bégaya-t-elle de nouveau.
    Au moins, elle sait la politesse. Sa voix tremblait, c'était à se demander si je faisais si peur que ça. Je positionnais mes mains en avant comme pour la calmer. Le sourire sur les lèvres, pour la réconforter, et la voix posait et joyeuse je lui répondis.
-Ça va. Mais tu n'as pas besoin de me vouvoyer, nous avons à peut-près le même âge. J'ajoutais de la même manière, dis moi, de quoi a-tu si peur ?
J'essaye tout d'abord avec la manière sans tact. De toute manière, on peut toujours se rattraper. Enfin, de toute façon, si je ne réussis pas avec elle, je réussirait avec quelqu'un d'autre. Mais c'est tout de même un chien en moins. Je la fixais droit dans les yeux, un sourire collé sur les lèvres. Le plus dure, c'est de faire les yeux. Mais, j'y arrive plutôt bien. En fin de compte, je porte un masque parfait, que rare sont les gens pouvant le déceler. Et cette fille, ne pourrait pas le déceler. Pas comment elle est. C'est-à-dire faible.
   

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Que feras-tu de moi ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Que feras-tu de moi ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bac 100l recifale marin
» taille de l'abri
» Qui a des idées de prénoms sympas ? :)
» Taux de nitrate
» Photo de ma mono 24h PS AHA, faite par ma femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hinan Shigiku V2 :: Hinan Shigiku :: >>Jardin-
Partenaires
logo